Séminaire du Cercle Freudien
42ème Séminaire du Cercle Freudien
Notule biographique
Bibliographie de Mario Cifali
41ème Séminaire du Cercle Freudien
40ème Séminaire du Cercle Freudien
39ème Séminaire du Cercle Freudien
38ème Séminaire du Cercle Freudien
37ème Séminaire du Cercle Freudien
36ème Séminaire du Cercle Freudien
35ème Séminaire du Cercle Freudien
34ème Séminaire du Cercle Freudien
33ème Séminaire du Cercle Freudien
32ème Séminaire du Cercle Freudien
39ème Séminaire du Cercle Freudien

39ème SÉMINAIRE 2015/2016


Inscrit au programme de
L'Institut des Hautes Études en Psychanalyse
 

L’œuvre d’art 

Un miroir de l’interprétation psychanalytique



Quel rapport Freud entretient-il avec l’œuvre d’art ? En quoi est-elle l’écran d’un regard projectif, d’une pensée interrogative grâce à laquelle le créateur de la psychanalyse se parle et nous parle ? Comment son rapport aux romanciers, aux peintres et aux sculpteurs, nous concerne-t-il, si tant est que nous soyons sensibles à l’au-delà d’une esthétique et à l’interprétation innovante qu’il propose ?

Dire d’une œuvre qu’elle est belle ou fascinante ne nous suffit pas. Il nous faut approcher comment elle nous affecte intimement là où le poète déclare : « Le beau est l’amorce du terrible, c’est tout juste s’il ne dédaigne pas nous détruire ».

A des questions de ce type nous allons répondre au cours de ce séminaire, ceci en procédant selon une lecture sur deux plans : celle d’une œuvre en ses particularités et celle de l’interprétation freudienne. Qu’il s’agisse de la Gradiva de Jensen, « la fantaisie pompéienne », du tableau de Léonard de Vinci, Sainte Anne, la vierge et l’enfant Jésus, ou encore du Moïse de Michel-Ange.

Tour à tour, nous nous pencherons sur les singularités de la construction freudienne. Les écrits : Délire et rêves dans la Gradiva (1907), un Souvenir d’enfance de Léonard de Vinci (1910) et le Moïse de Michel-Ange (1914), feront l’objet d’une fouille de l’insu – l’énigme sous-jacente – que le créateur de la psychanalyse déchiffre et incorpore à son savoir. Cela en étant conscient que l’on ne perçoit l’extérieur que selon la projection qui affecte notre intérieur.

Nous serons sensibles à des affirmations du type : « Ces tableaux respirent une mystique dont on n'ose pénétrer le secret ». S’agissant de l’exigence psychanalytique, qui se heurte au plus personnel, nous n’hésiterons pas à nous aventurer vers des rivages insolites où le désir suit la trace des pas perdus et des pas retrouvés de ce que l’on appelle d’ordinaire : l’autre scène.

 

 

Le Séminaire aura lieu à 20 heures, au 33 Peillonnex

1225 Chêne-Bourg/Genève

Tél. 0041 22 348 05 40

mail : cifali@bluewin.ch

 

Dates

2016

Le 28 octobre. Le 11 novembre. Le 25 novembre.

Le 9 décembre.

2017

Le 13 janvier. Le 2 mars. Le 16 mars.

 Le 13 avril. Le 27 avril.

 Le 11 mai, repas du séminaire.

 

 

 

 

 



42ème Séminaire du Cercle Freudien Notule biographiqueBibliographie de Mario Cifali41ème Séminaire du Cercle Freudien40ème Séminaire du Cercle Freudien39ème Séminaire du Cercle Freudien38ème Séminaire du Cercle Freudien37ème Séminaire du Cercle Freudien36ème Séminaire du Cercle Freudien35ème Séminaire du Cercle Freudien34ème Séminaire du Cercle Freudien33ème Séminaire du Cercle Freudien32ème Séminaire du Cercle Freudien